LA PIP

Cet article ne s’adresse pas aux trois personnes qui lisent habituellement le 12 du Moi.

Le contenu de ce texte est destiné aux chefs d’états et aux ministres du monde entier. Les autres,
vous pouvez aller cordialement vous faire foutre.

En ce temps de crise (je précise ici que je viens de trouver le début de phrase le plus pourri de
l’univers), il serait temps de se pencher sur les facteurs économiques qui pourraient améliorer
les finances mondiales. J’ai placé un postier devant une calculette, il ne c’est rien passé. C’est un
mauvais facteur économique. Il me fallait trouver une autre méthode.

Nous savons tous que le PIB nous aide à contrôler la production d’un pays, et que plus il est
élevé, plus les esclaves sont dociles. En revanche, nous connaissons moins un autre indicateur
économique : la PIP.

Il s’agit du Produit Intérieur Pute. Plus la PIP par habitant est élevée, plus la croissance économique
est favorable.
pip.jpg
Dans le graphique ci-joint, dont nous tairons la provenance, on remarque que plus le nombre de
putes baisse, plus la PIP par habitant est faible (et c’est pas seulement parce que les habitants de ce
pays sont tous pédés). Donc pour relancer l’économie d’un pays, il faut commencer par relancer la
PIP. Un pays où il fait bon vivre, c’est un pays ou il ya une bonne PIP.

Mais comment savoir si la PIP d’un pays est douce et sereine ?

Nous avons mis en place des petits contrôleurs électroniques à greffer dans la gorge de chacune des
putes d’un pays. A chaque fois qu’un client éjacule, le récepteur envoie un signal à notre ordinateur
de contrôle qui calcule directement la PIP du pays. Le seul bémol de cette technologie, c’est que le
circuit électronique ne sait pas faire le différence entre du sperme et un yaourt bulgare. Il est donc
important pour un gouvernement désireux de surveiller sa PIP d’abolir la consommation du yaourt
chez les prostitués.

Le coût de cette opération est de seulement 3 milliards d’Euros.

Mais prenez garde ! Si vous optez pour ce nouvel indice, les pays voisins jaloux auront tendance à
lancer des controverses, à descendre, à tailler la PIP quoi. Le mieux avec la PIP, c’est de ne pas serrer
les dents, de laisser couler…

Ensemble, combattons la crise, grâce à nos putes et grâce à nos bites !

« La PIP c’est la vie » Jean-luc Lémouche

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

__BM__