révolution; russe; facteur; dsk;

Les Titans sont des pédés

bite

Episode 3 : Les grandes découvertes de la DoDe

Je commence à me sentir léger. Les nouvelles du monde, la misère, les facteurs, tout me glisse sur la peau comme un savon qui m’échappe et tombe au sol. Est-ce un piège ? Une savonnette à ramasser !  Je ne suis pas né de la dernière pluie de sperme. Tant pis ! Je tends le bras vers le savon tout en commençant à quitter le sol. Je vole ! Ça doit être parce que je n’en ai vraiment plus rien à foutre.

Le savon est à ma portée. Je le touche…Aaaaaaaaaaaaahhhhhhh ! Quelqu’un est monté à bord.

Notre bateau quitte le sol. Quel est cet intrus !

« Dodek’ ! Je ne savais pas comment te convaincre de m’emmener avec vous. J’ai utilisé une ruse d’apaches homosexuels. Ne dit-on pas pédé comme un sioux. Non ? Bon ! »

« Morpius, ma crotte, mon p’tit Lu, ma tartine beurré, mon petit déjeuner, tu dois savoir une chose. Nous partons pour les étoiles. Viens avec  nous, les meilleures expériences sexuelles sont surement quelque part dans l’espace. »

« Tu as raison. Mais attention, si on ne trouve pas de femmes à 4 vagins et six paires de meules, je risque d’être très déçu d’être entré dans ton anus. Je te montrerai ce qu’on peut faire à un anus. Il est possible de totalement le détruire »

« J’en prends note » lui répondis-je.

« Laaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! »

Il faut toujours qu’il se fasse remarquer.

Le bateau s’enroula dans une couverture de survie pour passer l’atmosphère. Une bulle de méthane commença à se former autour de notre embarcation. Nous sommes dans le vide cosmique. Tout l’équipage se tourna vers la Terre. Bernard et Bianca dissertait sur la justice américaine. Un topinambour nous présenta la taxe sur le foncier non bâti, une injustice selon lui. Un ancien chevalier de la guerre de cent ans faisait les cent pas. J’en profitais pour chercher notre route. Je penchais pour Uranus : urée et anus ce qui me ressemble le plus.

De la poussière d’étoile sur le chemin, Morpius crut reconnaitre Gourou Génital. Que fait-il ici ? Il nous montre le chemin en pointant son sexe vers Mercure ou nous fait-il seulement une blague ? Reprenons. Nous cherchons les dieux grecs. La Lune de Mercure s’appelle Titan. Il y a surement un rapport avec la famille des Titans Grecs.

Gourou cria : Que la chatte soit avec vous !

Je pense qu’il nous souhaite bonne chance mais je ne sais pas si la chatte fonctionne avec les pédérastes doublés d’un penchant homosexuel.

Sur Titan. Il fait beau. Le fond de l’air est frais mais il fait beau. Nous sommes bien accueillis. Cronos lui-même vint à ma rencontre. Il me dit : « les dieux grecs sont partout dans notre culture. Tu aurais pu te rendre au hasard vingt mille lieux sous les mers. Tu aurais trouvé des dieux grecs. Nous, les titans, avons régné longtemps avant que Zeus ne prenne notre place. Nous sommes désormais sur la lune d’une planète bas de gamme composée essentiellement de gaz de pets. »

J’ai donc fait ce voyage seulement pour la blague. Je tombe sur les dieux Grecsles plus bas de gamme. Je veux parler à Zeus en personne. La survie de l’humour en dépend. Je commence à devenir hétérosexuel, c’est sûr désormais. Je n’ai pris aucun plaisir quand Morpius m’a pénétré, ça m’a même fait un peu mal.

«Nous ne pouvons pas t’aider. Nous, nous sommes des vieux briscards, des vieux pédés grecs en mal de pouvoir. La dernière fois que j’ai vu Zeus. Il s’enterrait vivant pour échapper aux milliers de femmes qui l’assaillaient. Une malédiction ces femmes ! »

De son côté, Morpius s’agitait sur cette planète. Il commença par renifler tout ce qui l’entourait  puis se mit à uriner à  des endroits stratégiques pour marquer son territoire. Je restais pantois. Morpius, l’Homme de toutes les déviances humaines est très proche du chien finalement. Il finit par trouver de la vie. La route du retour rima avec gastronomie et cuisine étoilé.

Je pensais à ces vieux pédés. Je ne voulais pas leur ressembler.

L’atterrissage fut plus que tumultueux. J’expulsai Morpius en diarrhée quelque part entre le désert de Gobi et le Névada. Je pris le temps de m’essuyer et de comprendre que la suite pourrait être un mirage.


La suite dans le désert.

 

Dodeka

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×