chinois ; Robert O'Connell; japo

CHINOIS-JAPONAIS MEME COMBAT

Les tremblements de terre et les vagues qui ont percutées le Japon ressemblent à une des plus grosse catastrophe de tous les temps après Godzilla. Ici et là, tout le monde parle du désastre dû au pertes  humaines, tout le monde nous bassine avec la catastrophe environnementale causée par les destructions des centrales nucléaires. « tous ces morts, ça fait beaucoup quand même » s’exclame Obama, « le nucléaire c’est mal » dit Hulot…Foutaise ! Ayez un peu rien à foutre de ce qui ce dit espèce de chers lecteurs, toutes ces déclarations ne servent strictement à rien si ce n’est qu’elles servent simplement à l’auteur des propos, Obama espère toucher les américains en se montrant comme un homme au grand cœur et Hulot lui espère un jour être très important au regard des gens et arrêter de passer pour le blaireau qui s’évanouit après trois looping en avion, non mais quels minables ; toutes ces déclarations pour redorer leur blason…

 

Bref, personnellement j’ai une vision beaucoup plus ouverte sur la situation et je ne pense pas forcément à me faire « reluire le biniou » (comprendre « se faire sucer »-NDLR) comme tous ces connards d’opportunistes. Mais je vais vous avouer que j’ai peur pour les années à venir, pas parce que la radioactivité libérée dans l’air risque de me détruire, car je pense être mort d’une cirrhose bien avant ça, et d’ailleurs avant que la cirrhose me tue l’alcool aura sûrement empêché les rayons gamma de me faire pousser un troisième testicule et de me faire tomber les dents en deux temps trois mouvements. Ma peur la plus grande vient de ce peuple touché par la catastrophe, en effet, j’ai très peur des survivants japonais, leur terre est détruite et ils risquent de la quitter au plus vite à moins qu’ils aient un côté S.M. à vivre dans un tas de décombres pollués par la radioactivité. Le côté S.M. n’est peut être pas un bon exemple à en voir leurs habitats et leur alimentation avant la catastrophe m’enfin…

 

Le problème avec les survivants est qu’il risquent fortement d’émigrer au plus vite, et à votre avis espèce de chers lecteurs « Qui sait qui sait où sont qu’ils vont aller les Japs ? » Je vous le donne en mille ; chez leurs cousins chinois ! Forcément, qui qu’en veut des japonais contaminés ? Il y a bien que les chinois pour accepter ça, mais s’ils font ça les chinois c’est parce que c’est calculé, les japonais vont pouvoir leur apporter la technologie de pointe (fini la quincaillerie à deux balles), l’automobile (fini les chars à bœufs), le karaoké (fini les soirées infinissables après les vingt heures de travail quotidien), bref les chinois risquent de gagner plus de 100 000 années de civilisation en un instant. Quelle aubaine pour les chinois, et en plus, avec un peu de chance pour eux, ils vont se reproduire… Imaginez le mélange, des petits bonhommes jaunes prêts a défendre un territoire qui s’étend du pacifique aux portes de l’Europe, tous équipés de technologie dernier cri et grâce à des dons surnaturels provoqués par une paternité ou une maternité radioactive.

 

Fini les aides aux pays européens surendettés, finis les promesses d’effort sur les droits de l’homme, la nouvelle Chine arrive avec un renfort dernière génération, le japonais contaminé.

Robert O'Connell

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×